En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Voir notre​ ​politique de confidentialité​ ​pour plus d'informations.​ ​Ce site utilisant la traduction automatique, le contenu n'est pas toujours exact. Veuillez noter que le contenu traduit peut différer de la page d'origine en anglais.

  1. Accueil
  2. Profitez de différentes perceptions au magasin communautaire À VOIR à Nakagyo-ku, Kyoto

À voir & À faire

artisanat d'art

Découvrez de différentes perceptions chez Community Store TO SEE à Nakagyo-ku, Kyoto

À voir & À faire

artisanat d'art

Découvrez de différentes perceptions chez Community Store TO SEE à Nakagyo-ku, Kyoto

Partenaire de contenu

ONESTORY s'efforce d'explorer diverses destinations au Japon et de présenter les sensibilités apportées par l'histoire du voyage.

Partenaire de contenu

ONESTORY s'efforce d'explorer diverses destinations au Japon et de présenter les sensibilités apportées par l'histoire du voyage.

« Mitate ». C'est un mot extraordinaire. Tout comme le célèbre maître de thé Sen no Rikyu a utilisé des articles tels que des courges ou des seaux comme ustensiles de préparation du thé dans les cérémonies, ce mot signifie voir quelque chose non pas tel qu'il est généralement compris, mais comme une chose différente. Il peut aussi signifier sélectionner avec un œil exceptionnel pour l'esthétique. Des vêtements ou objets sélectionnés par quelqu'un qui a du goût vous donnent envie de s'en procurer ou utiliser. N'est-ce pas ce que l'on appelle un select shop? Vers la fin 2016, un espace intéressant a été inauguré à Kyoto avec cette approche de « mitate »​.
Le nom est Community Store TO SEE. C'est un vieux bâtiment de quatre étages à l'ouest de Palais impérial de Kyoto. Le premier étage est un coin café et une boutique, le deuxième étage est une galerie et les troisième et quatrième étages sont des bureaux. Ce qui est inhabituel, c'est qu'en dépit de son emplacement dans Kyoto, aucun produit de Kyoto ne peut être trouvé à l'intérieur. Le propriétaire Mitsuyuki Nakajima explique: « Vous pouvez vous procurer des œuvres réalisées par des artisans de Kyoto à Kyoto. Ici, nous avons des œuvres d'autres préfectures que vous ne pouvez trouver nulle part dans Kyoto. »
La boutique au premier étage. Les articles dégagent une atmosphère chaleureuse lorsque vous les prenez. © TO SEE inc.
Au premier étage, le magasin propose des produits pleins d'originalité en provenance de diverses régions du Japon. M. Nakajima a sélectionné ces articles pour leur qualité et l’attitude de ceux qui les ont produits. Il les recommande après les avoir réellement utilisé. Il y a aussi des vêtements et objets auxquels il souhaite une longue vie chez les clients. La boutique vend également « Nakajima's Lifetime Best 10 », une collection de livres et de mangas sélectionnés par M. Nakajima avec le directeur du livre Yoshitaka Haba. Ce sont des articles qui ne sont pas particulièrement connus, des articles que vous ne penseriez pas prendre. Pour son coin café, il utilise des grains du café « Hiraya » de la ville de Gamagori, la préfecture d'Aichi pour préparer un café de la même manière. Mais en réalité, le magasin propose également des produits réalisés par des artistes basés à Kyoto. Ceci dit, il leur demande de faire des produits exclusif, parce qu’il met l'accent sur la vente d'articles uniques qui ne peuvent être trouvés nulle part ailleurs. Il a même demandé à Daisuke Kiyomizu, céramiste de Kyoto de créer un bol de café au lait spécialement pour Community Store TO SEE.
Venez prendre une tasse de café sur place ou à emporter. © TO SEE inc.
Dans le style de l'idée de M. Haba qui souhaite « saupoudrer votre quotidien avec des chances de rencontrer de nouveaux livres ». © TO SEE inc.
Mais, ils ne vendent pas seulement des produits. Dans la galerie située au deuxième étage, il y a toujours des événements à durée limitée tels que des magasins éphémères (exposition-vente) et des ateliers d'artistes à travers le pays. Jusqu'au 19 mars, la galerie accueille « SAVA! STORE » présentant le travail artisanal de jeunes artistes de la ville de Sabae dans la préfecture de Fukui, connue pour sa culture de « monozukuri (l'art de fabrication) ». La galerie peut également être louée comme lieu d'exposition d'œuvres d'art ou de partage d'idées.
 
Or, qui est ce monsieur Nakajima? Il est en fait un photographe basé à Kyoto. Il photographie principalement les trésors, les bâtiments et les paysages de lieux comme les temples et les musées d'art. Avec son projet « Sando Me No Kyoto (troisième voyage à Kyoto) » qui révèle des aspects moins connus de Kyoto à travers son appareil photo, il présente en ligne et sur papier les charmes cachés de la ville autre que les célèbre sites touristiques.
Le pop-up d'Auguste Presentation dans la galerie au deuxième étage. © TO SEE inc.
C'est donc un photographe qui a ouvert ce select shop. Vous pensez peut-être qu'il a commencé un projet complètement différent de ce qu'il avait réalisé jusqu'alors, mais M. Nakajima répond que « c'est la même chose ». Ce magasin présent dans un espace réel ce qu’il présentait en deux dimensions sous forme d’image photographique ou de livre. « TO SEE » signifie littéralement « voir avec les yeux», mais cela inclut également le sens de « voir et comprendre les choses d'une manière différente ». Il s'agit d'un select shop où on examine les articles soigneusement sélectionné par le propriétaire de la boutique sans aucune influence de l'opinion publique, ni de notoriété, et met en question leurs véritables valeurs. Et, ajoutant à cela, M. Nakajima dit que Community Store TO SEE est une sorte d'intermédiaire. Comme les magazines ou les sites Web, ce magasin exprime quelque chose et transmet les idées d'artistes travaillant à travers le Japon. Les éléments créés par diverses personnes, les modes de vie, les mots et les idées inspirants sont tous partagés à travers ce bâtiment. « Qu'un bâtiment puisse être perçu comme une sorte de média » est une autre perspective.
Chemises conçues pour TO SEE par COMMONO reproducts, basée à Nagoya. © TO SEE inc.
Le café utilise même des tasses fabriquées par le céramiste basé à Aichi, Tetsuya Ozawa. De nombreuses personnes sont sur la liste d'attente pour les acheter. ©TO SEE inc.
« Urushi no Irodori » (les couleurs de la laque) d'Osamu Sakamoto basé à Nara. Des pièces colorées qui changent le concept de la laque. © TO SEE inc.
Plus que les articles choisis par nous-mêmes, nous voudrions accorder une grande importance aux articles recommandés par les autres ainsi qu'aux vêtements ou objets quotidiens en ayant conscience des idées qui se cachent derrière. Cette boutique est sûrement une nouvelle destination à Kyoto qui pourrait vous intéresser.
● SAVA! STORE by TSUGI @Kyoto (Informations sur l'événement)
Description: La société créative TSUGI propose une sélection de produits fabriqués dans la préfecture de Fukui. Des objets du quotidien tels que du papier japonais, de la laque et de la céramique seront vendus lors de cet événement.
Dates: du 18 février au 19 mars
 
Adresse
244 Tamauecho, Koromotana-dori Takeyamachi Agaru, Nakagyo-ku, Kyoto City
Tél
+81-75-211-7200
Site web
http://tosee.jp
Heures d'ouverture
12h00-18h00 (fermetures irrégulières)

Lire l'articles sur le site du partenaire

ONESTORY s'efforce d'explorer diverses destinations au Japon et de présenter les sensibilités apportées par l'histoire du voyage.

À voir & À faire

Art et artisanat

Une ville d'artisanat traditionnel et d'art innovant